La machine de manoeuvre type 82.


Ces machines de conception plus récente que les types 80, sont construites en deux tranches.
Le dépôt de Schaerbeek recoit des machines de la première tranche, nous nous interesserons donc aux machines de ce groupe...
De fait, la principale caractéristique des engins de seconde tranche réside dans le fait de la possibilité de rouler en unité multiple.


Machine type 82 seconde tranche à Antwerpen-Noord.

Bref, pour nous autres, si deux machines sont nécessaires, il faudra encore et toujours deux conducteurs...
Ce genre de cas se produit d'ailleurs plus fréquemment qu'on le pense.
A l'heure actuelle, il est même possible d'apercevoir des doubles tractions mixtes, cad une type 80 et une type 82.
A premi&egrrave;re vue, une type 82 est plus massive qu'une type 80.


Deux types 82 entourant deux types 80 en gare de Petite-Ile.


Vue du bas de la Hlr, on distingue les grandes sablières et l'un des deux réservoirs d'air au dessus.

Description de notre nouvel outil de travail.

Données techniques générales
.

Poids de la machine :
  • Première tranche : 57 t.
  • Seconde tranche : 59 t.
Poids-frein :

Réserve carburant : 3000 l.

Sable :
  • Première tranche : 480 kg.
  • Seconde tranche : 225 kg.
Eau de refroidissement : 575 l.

Huile :
  • Moteur : 360 l.
  • Transmission : 220 l.
Effort au démarrage : 191 kn.

Vitesse maximum : 60 km/h.

Nombre d'essieux : 3.

Diametre des roues : 1262 mm.

Rayon minimal de courbure : 75 m.

La caisse.

Constructeur : Bn Nivelles et ABR Familleureux.

Date de construction : 1965 à 1973.

Frein :
  • Direct : Robinet Fd1 Oerlikon.
  • Automatique : Robinet FV4a avec postiche et distributeur LST1.
  • A vis : Le frein à main agit sur un essieu.
Air : Un compresseur alimente deux réservoirs de 500 l chacuns.

Le moteur diesel.

Constructeur : Anglo-Belgian Compagny Gand.

Fonctionnement : Moteur 4 temps suralimenté par turbosoufflante.

Puissance 480 kw.

Vitesse de rotation : 400 à 750 t/min.

Cylindrée : 6 cylindres en ligne.

Injection : Directe.


Vue du moteur, en ouvrant les trappes, on a accès au cylindres.


Extrémité du moteur coté transmission, on voit la couronne dentée et le démarreur.


Transmission :

La transmission se fait de manière hydraulique, comme la type 80.
On utilise l'énergie cinétique de l'huile de transmission pour faire avancer la machine.
On dispose à cet effet de deux transformateurs de couple et de un coupleur.
Par rapport à la machine de type 80, la machine dispose d'un inverseur de marche mais sans gamme de vitesse.
Pour la transmission du mouvement au roues, les essieux sont attaqués par deux manivelles sur un faux-essieu et 6 bielles, c'est donc la même chose que sur une
A l'intérieur de la machine, le poste de conduite est un peu plus complexe...


Le poste de conduite de la bête...

Tout au dessus, on trouve les lampes d'alarme concernant la survitesse et sous vitesse du moteur, la t de l'huile du moteur, le manque de pression d'huile moteur, et, le manque d'eau.
Juste au dessous, se trouvent le bouton de test d'alarme, la commande d'arrêt et de démarrage du moteur ainsi que le buzzer.
En dessous, on rencontre des interrupteurs : Dégivrage, Chauffage, eclairage...etc
Sur la partie basse du tableau de bord, sur chaque coté (Un seul visible ici) on trouve les manomètres de pression d'air dans les réservoirs, dans la conduite de frein et dans les cylindres plus la lampe de VA.
Sur la partie faciale on rencontre les manomètres de pression d'huile compresseur, d'air de commande, et, de basse pression compresseur.
A cela s'ajoute, l'indicateur de charge batterie et un amperemètre.
En poursuivant vers la gauche on rencontre le compteur de vitesse, et le thermomètre de l'huile de transmission.
Viennent enfin le compte-tours du moteur et des lampes diverses : Témoins des phares, et pression d'huile de l'inverseur.
Sur la partie plate du pupitre (Très peu visible) on trouve entre autres les interupteurs des phares, les lampes de contrôle de l'inverseur.


Détail du volant d'acceleration, on peut aussi apercevoir le levier de l'inversion
ainsi que le bouton de déverrouillage du dit levier.




Dossier précédent :
La machine de manoeuvre type 80

Index

Dossier suivant :
La locomotive type 77


Le rail belge

Le rail en Europe

Transport urbain

Reportages divers

Les liens Voir et lire Nouveautés Le forum Newletter Fond écran A propos Mail
Plan du site Livre d'or La sécurité Quizz Le blog Les vidéos Je plonge Mes amis