La locomotive type 77 Page (1/2).


Préambule.

Je connaissait bien évidemment les type 77 depuis la mise en service des premières unités.
Ces machines furent livrées en 1999 pour les 90 premières unités.
80 machines supplémentaires furent commandées en 2001, ce qui porte donc l'effectif de cette cavalerie à 170 unités.
La raison principale de cette grosse commande, est la nécessité de remplacer un matériel diesel vieillisant.

Grosse particularité : Ces machines sont a usage mixte; Càd qu'elles sont destinées aussi bien aux manoeuvres qu'à la remorque de trains sur le réseau.
En plus, certaines machines possèdent des équipements supplémentaires; A savoir :
  • 7701 à 7718 : Attelage BSI (Attelage automatique.
  • 7701 à 7728 : Possibilité d'être télécommandées.
  • 7771 à 7790 : Equipement de l'Atb et du PZB90 pour pouvoir circuler aux Pays-Bas et en Allemagne.
  • 7791 à 7870 autrement dit, les machines de seconde tranche : Non pourvues à l'origine de l'équipement radio sol-train mais pourvues depuis lors du GSM-R (Certains engins de la première série sont depuis lors équipés aussi du GSM-R).
Toutes les machines peuvent circuler en unité multiple et ce jusqu'à trois machines; En Belgique c'est une première (Hormis bien évidemment pour les trains d'automotrices et d'autorails).


Unité multiple de trois machines à Ougrée.



Unité multiple double à Clabecq.



Type 77 à vide dans les environs d'Antwerpen-Noord.



Type 77 à Gent-Zeehaven avec attelage automatique BSI.


Très rapidement ces machines se mettent à irriger tout le pays, principalement en trafic marchandises.
Bientôt tous les dépôts vont en posséder sauf Bruxelles (Schaerbeek en fait).
Pourtant vers le milieu des années 2000, deux 77 arrivent à Schaerbeek mais uniquement pour les marchandises (Désserte de l'usine VW-Audi principalement).
Il va de soi qu'il n'est pas question pour les conducteurs de manoeuvre voyageurs de Bruxelles de rouler en 77; Nous nous contentons des 82 et pendant un moment trop bref à mon gout des robustes et très nerveuses 73.


Deux machines de type 73 que j'ai eu un malin plaisir a coupler pour le fun!


Sans s'en rendre compte, après la mise au rencart des machines 73, les locomotives 82 suivent petit à petit le même chemin, lentement mais surement avec à la clef le remplacement de ces machines par des type 77.
On en arrive à la situation ou Schaerbeek est le dernier dépôt a utiliser des 82 de manière intensive; Il faut dire aussi qu'il n'y-a rien d'autre a faire rouler.
Non prévu à l'origine, des 82 de seconde tranche (Couplables entre elles) font également leur apparition.

Arrive le mois de juillet et un événement qu'aucun conducteur de Schaerbeek n'aurais imaginé : On va avoir des 77!
Premier commantaire de ma part à un instructeur : "Je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois!"
En fait, je prend presque cette information comme une plaisanterie de mauvais gout...

La colossale surprise et le bonheur de faire ce reportage!

Force est de constater que ce n'est pas une blague douteuse, tous les conducteurs diesel passent a l'initiation; Cela nécesssite 4 jours de formation.
Comme les autres je passerai à la casserolle tout en restant encore et toujours sceptique...
De touts façons il faut attendre que les machines arrivent et aussi que tous les conducteurs soient passés à l'écolage; Cela prend du temps bien évidemment!

L'explication au sujet de l'arrivée des 77 est pourtant logique.

Il reste peu de 82 en service, les pièces de rechange deviennent rares, les machines coutent cher à, elles poluent trop au point que l'on repère facilement les endroits ou elles sont garées.
A cela s'ajoute l'arrivée de machines quadicourant de type Traxx qui sur certains axes tels que Antwerpen - Zeebrugge
ou Antwerpen - Aachen West évincent toute une floppée de 77 qui sont par conséquence mise en parc, càd garées temporairement sans utilisation.


La machine qui a servi pour notre écolage.


Arrive la date du mardi 24 novembre, le service débute en 82 et se termine en ...77.
C'est donc mon premier service en 77 mais pas encore le dernier en 82.
Je ne vous dit pas ce jour là le nombre de déclenchement que je vais faire, mais, consolation, mes autres collègues rameront autant que moi!


Fier comme Artaban (Dixit Michel Verlinden).


Il s'en suit deux bons mois de période transitoire ou les engins modernes cotoyent les antiquités a bielles.
C'est que les vieilles biques font de la résistance!


Type 82 de première tranche venant d'amener une rame Benelux en gare de Bruxelles-Midi.


Malgré certains doutes de la part de plusieurs conducteurs (Dont moi), le processus de remplacement est bel et bien enclenché.
On constate facilement un roulement dans les nouveaux engins venant tous d'Antwerpen Noord, et, leur nombre à Schaerbeek s'accroit.

Un membre du personnel de l'atelier m'apprend enfin qu'ils sont initiés aux nouveaux engins, et, que les 82 sont maintenant garées sur le coté.
Bref, le crépuscule des bielles a bel et bien sonné en ce 2 fevrier 2010.
Il ne reste - Et ce à titre provisoire - qu'une 82 pour les manoeuvres de l'atelier.

C'est toute une page qui se tourne car l'éviction des 82 précédée de celle des 73 et des 80 marque le retrait de tous les engins a bielles qui auront marqué 15 ans de ma carrière!


Quelques mois seulement séparent ces photos au ravitaillement de Schaerbeek.


Quelques données techniques :

La machine fait 16m de long, donc plusieurs mètres de plus qu'une charette a bielles.
Le poids est de 87,4 tonnes, autrement dit plus de 30 tonnes de plus.
La machine repose sur 2 bogies de deux roues, toutes freinées des deux cotés.


Un des deux bogies de la bête.


Vitesse maximum : 100 km/h.
La caisse est contruite par le consortium Siemens et Vossloh, tandis que le moteur est de type ABC Cockerill; Moteur 4 temps, 6 cylindres en ligne.


Le moteur ABC Cockerill.


  • Gazoil : 4300l.
  • Huile graissage : 350l.
  • Huile transmission : 280l.
  • Eau : 700l.
  • Sable : 600 kg.
A la page suivante, je vous invite a découvrir d'autres détails de la locomotive.

Vous visionnez la page 1 de ce reportage

Page suivante




Dossier précédent :
La machine de manoeuvre type 82

Index

Dossier suivant :
Comment devenir conducteur


Le rail belge

Le rail en Europe

Transport urbain

Reportages divers

Les liens Voir et lire Nouveautés Le forum Newletter Fond écran A propos Mail
Plan du site Livre d'or La sécurité Quizz Le blog Les vidéos Je plonge Mes amis